Select Page

En bref

  • Le régime sirtfood fonctionne en activant des gènes que nous avons tous en nous, les sirtuines.
  • Ces gènes influent sur notre capacité à « brûler du gras », sur notre susceptibilité à contracter certaines maladies et même sur notre espérance de vie.
  • Les sirtuines sont un ensemble de gènes (Sirt-1, Sirt-2, … jusqu’à Sirt-7). Ce sont des régulateurs métaboliques majeurs, qui nous aident à bruler du gras et à rester en bonne santé très longtemps.
  • Les sirtuines agissent comme des capteurs de niveau d’énergie à l’intérieur de nos cellules, qui sont activées lorsqu’un manque de carburant est détecté.
  • Le sport et le jeûne activent les sirtuines, les aliments “sirtfood” les activent de la même façon, sans les inconvénients (faim, fatigue, fonte musculaire dans le cas du jeûne).
  • En mangeant un maximum d’aliments sirtfood, vous imitez les effets du jeûne et du sport et vous pouvez enfin accéder à la silhouette dont vous rêvez, en pleine forme et en parfaite santé.

La science des sirtuines

Les gens dont les niveaux de Sirt-1 sont plus élevés sont plus minces, possèdent un métabolisme beaucoup plus actif et une plus grande résistance à la prise de poids que ceux dont le niveau est plus bas. (1)(2)

Sirt-1, notre superhéros contre le gras

La protéine PPAR-ϒ organise la synthétisation et le stockage du gras dans notre corps, c’est elle qui active les gènes qui vont nous faire accumuler du gras (et donc grossir).
Le gène Sirt-1, lorsqu’il est activé, inhibe le fonctionnement de PPAR-ϒ, le stockage du gras est donc beaucoup moins facile. C’est déjà une bonne chose pour la perte de poids, mais ce n’est pas fini.
Sirt-1 possède une autre qualité, qui est de stimuler la production de mitochondries grâce à son arme secrète : la protéine PGC1-α. Les mitochondries sont comme de petites usines à produire de l’énergie dans nos cellules, plus on en a et plus on peut produire d’énergie. La PGC1-α permet de générer plus de mitochondries, mais pas seulement : elle les encourage aussi à utiliser le gras comme combustible principal pour la production d’énergie.

Sirt-1 permet donc de bloquer le stockage du gras, mais également de stimuler sa combustion comme source d’énergie principale de nos cellules.

Des effets concrets sur le tissu adipeux – Mise à disposition du gras

Il existe deux types de gras dans le corps, le tissu adipeux blanc et le tissu adipeux brun.
Le premier est associé à la prise de poids, spécialisé dans le stockage et l’expansion. Lorsqu’on prend du poids, ce sont les cellules adipeuses qui grossissent. Elles secrètent une foule de produits chimiques inflammatoires qui la « verrouillent » et la rendent résistante à la combustion des graisses, tout en encourageant le futur stockage. C’est pour cette raison que la prise de poids démarre souvent lentement mais peut devenir rapidement exponentielle.
Le tissu adipeux brun, quand à lui, est super disponible et ne demande qu’à être utilisé, notamment pour nous maintenir au chaud (effet thermogénique). Par exemple, les nouveau-nés ont beaucoup de tissus adipeux brun, qui disparait au fur et à mesure que l’enfant grandit.

Sirt-1 intervient là encore, il active les gènes du tissu adipeux blanc qui va prendre les mêmes propriétés que le tissu adipeux brun (effet de brunissement) (3) et devenir disponible à la combustion.

Les sirtuines agissent également au niveau hormonal

L’activation des sirtuines améliore l’activité de l’insuline (4) et réduit la résistance à l’insuline, un des facteurs hormonaux les plus importants dans le mécanisme de la prise de poids.
Sirt-1 joue également un rôle dans le métabolisme en stimulant la libération et l’activité des hormones de la thyroïde, qui jouent un grand rôle dans la régulation du métabolisme.

Voilà les mécanismes scientifiques qui permettent de mincir avec le régime sirtfood.